HUMEURS, LES FILEUSES

Rencontre avec Mélanie, Fondatrice de Hane Coaching

J’ai rencontré Mélanie dans une autre vie professionnelle. Nous étions chacune Responsable d’un centre de services à la personne, elle sur Nîmes, moi sur Montpellier. Et dès notre première rencontre, le courant est passé. Au cours des ces années là, ce fut un réel plaisir de travailler, d’échanger, de dîner avec elle. Bref une complicité professionnelle a perduré au delà de cette expérience et me permet aujourd’hui de la compter dans ma tribu, la tribu des Fileuses* ! Mélanie, passionnée de Relations Humaines a ouvert il y a cinq ans son cabinet HANE COACHING, avec une approche traditionnelle, mais en y injectant sa petite touche décalée.

J’ai profité du confinement pour prendre le temps de lui poser quelques questions . Portrait d’une Fileuse, délicate, enthousiaste, pleine d’énergie.

Mélanie c’est quoi, pour toi, être une Fileuse ?

SLOW LIFE, VU DANS LA PRESSE

Le monde d’après : vers une société du Care?

On assiste aujourd’hui à l’éclatement d’un modèle de société, aussi bien national qu’à l’échelle planétaire, où un événement résultant de “la norme sociale la plus basse” (marchés alimentaire de Wuhan) fait basculer le monde. En bout de chaine des événements, apparait une constante : la mise en lumière des métiers du soin, hissés au premier plan quand ce n’est pas au rôle de héros!

Le Care selon la philosophe Cynthia Fleury

A l’heure où les penseurs, mais aussi les politiques, les associations, les entreprises amorcent une réflexion sur « le monde d’après », je vous propose de retrouver les grandes lignes de l’Interview de la philosophe et psychanalyste Cynthia Fleury, qui expose les principes et enjeux de la société du Care.

La société du Care, concept basé sur le « Prendre Soin », est une société où l’on comprend que nos interdépendances sont des forces,

HUMEURS, SLOW LIFE

Confinement : et si vous vous mettiez aux MOOC ?

La crise sanitaire qui nous contraint chez nous a stimulé une foule d’initiatives solidaires, créatives, artistiques. Mais elle a également remis sur le devant de la scène des dispositifs d’apprentissage jusque là un peu mal-aimés : les MOOC.

Mais au fait, c’est quoi un MOOC?

Un MOOC est une plateforme numérique d’apprentissage : Massive Open Online Courses, – que l’on pourrait traduire en français par le gracieux “FLOM” : Formation en Ligne Ouverte Massivement- qui permet à chacun de se former sur de multiples sujets, quel que soit son niveau d’études, ou son pays. Que ce soit par motivation personnelle ou afin d’enrichir son CV, les MOOC sont aujourd’hui une bonne alternative aux formations classiques. Ils permettent de se former à son rythme, n’importe où et à moindre coût.

HUMEURS

Belle journée – confinée – de l’Art!

Avant la crise sanitaire, dans une autre vie pour ainsi dire, les rédacteurs web, Community Managers et autres métiers de la Communication, nous aimions à célébrer les fameuses journées internationales de …… Mais la crise a tout bousculé et a balayé les grands marronniers éditoriaux. Il n’en reste pas moins qu’aujourd’hui 15 avril, à l’occasion de la journée internationale de l’Art, je me suis souvenue d’un vieil article du blog qui traitait des « prescriptions de visites de musées sur ordonnance » pour les malades et leurs proches aidants. Alors, bien sûr, à l’heure du confinement, tout cela n’est plus d’actualité.

Mais j’ai une pensée pour les malades chroniques et leurs proches aidants, à la joie et aux instants de bonheur

HUMEURS, RESEAU ASSOCIATIF

Cap sur le 11 mai en bonne santé !

Depuis le début de la crise sanitaire, les initiatives solidaires fleurissent un peu partout. Pour que le “FILENTRENOUS” soit à la hauteur de son nom, je relaie dans ce blog les initiatives susceptibles d’aider les plus isolés, les plus vulnérables.

Aujourd’hui, je vous propose le site de SIELBLEU qui propose des séances de sport pour les plus fragiles, mais aussi des séances d’activités pour les familles ou encore les télétravailleurs, sans oublier les aidants et les soignants. Bravo et merci

Alors bonne séance!

Et n’oubliez pas, j’attends vos témoignages, conseils, informations et adresses utiles.

HUMEURS

Comment préserver son mental en temps de confinement?

Il est des mots qui remplissent l’actualité. Confinement est celui du moment. Nous, humains, terriens, vivons cette expérience collective et intime de manière très diverse : selon le niveau de développement de notre pays, d’information et d’action de notre gouvernement, de la taille de notre ville, de la connexion à la nature environnante, du confort de notre maison, de notre appartement, de notre propre capacité à adapter notre habituel fonctionnement psychologique.

Il y a de cela quatre ans, je me suis auto confinée dans une chambre de clinique pour veiller sur un être cher,

HUMEURS, SLOW LIFE

Cinq choses écolos à faire en temps de confinement

Même confiné dans son salon ou à son bureau de télétravail, il est encore possible de réaliser des actions en faveur de l’environnement.  Devant la baisse sensible de la pollution (depuis janvier : diminution de -62% de l’empreinte carbone des français), devant certains signes positifs du réveil de la nature et de certaines espèces animales, ce moment si particulier est peut être l’occasion rêvée et idéale pour cela.

Le plogging est un mot d’origine suédoise pour décrire l’activité de nettoyage citoyen qui combine jogging et ramassage de déchets.

Dans ce grand moment de confinement planétaire,

HUMEURS, SLOW LIFE

Éloge de la lenteur

A cette question d’un admirateur : Combien de temps avez-vous mis à faire ce dessin ?  « 60 ans !» avait répondu Picasso.

Avant le décret de confinement, nous tombions unanimement d’accord pour voir dans nos agendas saturés le premier marqueur d’une vie où le rythme effréné, l’urgence, la vitesse avaient pris le dessus. A cela, s’ajoutait la précipitation, la nécessité d’accélérer pour parvenir à tout réaliser. Une forme d’hyperactivité boulimique; un constat sans appel et une prise de conscience d’autant plus massive en ces temps de pandémie mondiale.

DICTIONNAIRE AMOUREUX DE L'AIDANT

Dictionnaire Amoureux de l’Aidant : E comme Équilibre

“Le rassurant de l’équilibre, c’est que rien ne bouge. Le vrai de l’équilibre, c’est qu’il suffit d’un souffle pour tout faire bouger.” Julien Grack

A l’époque où elle rentrait dans la vie active, ma fille avait mis dans son CV, à la rubrique “point fort” : équilibrée! J’avais trouvé cela original et plutôt culotté. On l’a souvent questionnée sur ce point lors de ses entretiens d’embauche. Je trouvais qu’elle avait ainsi désamorcé nombre de questions tournant finalement autour de cette notion sous jacente : Que font vos parents ? Etes-vous en couple? Désir d’enfants ? Pratiquez vous un sport? Etc, etc…

Être en capacité d’être un (bon) aidant, efficace, passe par garder à l’esprit son propre équilibre.

Au début de mon parcours d’aidant, mon esprit, ma vie, mon quotidien ont été de l’ordre du chaos total. Je ne me posais même plus la question de ce qui était équilibré ou de ce qui devait l’être. En fait, cela n’avait plus aucun sens, ni même aucun intérêt. Ce n’était tout simplement pas à l’ordre du jour. J’avançais, sur le fil, comme je pouvais. Je subissais les événements. Et puis un jour, j’ai compris que si je devais vraiment pouvoir aider, il fallait que je sois stable, du moins stabilisée. Cela a coïncidé avec le début de mes problèmes physiques : mes douleurs cervicales, et, par conséquence, mon intérêt nouveau pour les pratiques sportives dites d’équilibre, comme le Yoga ou mieux, le Pilates.

Pratiquer un sport d’équilibre : Yoga ou Pilates

Les postures d’équilibre m’ont semblé extrêmement difficiles au début. Je pense tout simplement que c’était parce ce que je démarrais dans la pratique et que, comme j’ai pu le comprendre par la suite, au niveau du mental, tout était plutôt sens dessus dessous.

Lire la suite “Dictionnaire Amoureux de l’Aidant : E comme Équilibre”
SLOW LIFE

Connaissez-vous le mouvement SlowFlower?

Le mouvement SlowFlower, en provenance des pays anglo-saxons arrive tout doucement, chez nous. Il a commencé à être mis sous les projecteurs dans le courant de l’année 2018, et je vous propose quelques bonnes raisons de l’adopter :

renoncules slow flower

Ça a du sens : on se préoccupe de la traçabilité de notre nourriture, alors pourquoi pas de celle de nos bouquets ? Près de 90% des fleurs coupées sont importées, et pour la plupart, chargées en conservateurs chimiques pour assumer le temps de transport.Comme pour SlowFood dans l’alimentaire, SlowFlower mise sur le local et le respect des saisons.

Même en hiver, c’est beau…Les mois d’hiver ont leurs légumes et leurs fruits. On peut trouver des renoncules du Var, des tulipes provenant de la Sarthe, des roses de Noël, des violettes d’Occitanie, des anémones locales,…bref, les fleurs du jardin (ou pour moi de la garrigue)!

Et puis, ce n’est pas plus cher ! La proximité géographique permet une réduction des coûts, répercutée sur le prix de vente. Pas de frais de transport ou d’inflation liée à la cotation boursière (notamment pratiquée aux Pays Bas). En choisissant local, on aide ainsi au maintien de la filière horticole française. Rappelons qu’en dix ans, sous la pression de la concurrence étrangère, un producteur sur 2 a disparu!

C’est facile à trouver : il y a forcément un fleuriste SlowFlower près de chez vous. Pour le trouver , on peut chercher sur labelfleursdefrance.fr.  le Collectif de la fleur française, répertorie les fleuristes garantissant au moins 50% d’origine française sur leurs étals ainsi que des horticulteurs soucieux du respect de l’environnement.

coquelicot slow flower

Bon, acheter des fleurs n’est surement pas la priorité du moment. Mais pensons à l’après, pensons au beau et à ce qui nous rend heureux. Comme j’ai la grande chance d’habiter au plus près de la nature, dans la garrigue, j’ai tout loisir pour en profiter lors de chacune de mes sorties matinales, autorisées. Il m’arrive d’en cueillir pour moi et pour en laisser sur le boite aux lettres de ma voisine, une mamie de 80 ans, en pleine forme, très positive et solidaire qui m’offre régulièrement des œufs tout frais ! Vive la vie à la campagne #Slow life