TEMOIGNAGES

Un(e) de perdu(e), dix de retrouvé(e)s !

Chers ami(e)s Aidant(e)s,

rawpixel-760030-unsplashJe ne sais pas si j’ai déjà eu l’occasion de vous parler de la vertu des podcasts – si non, il faut que je le fasse et plutôt rapidement ! -, en tout cas, je voudrais aujourd’hui en  « partager un avec vous »  que j’affectionne tout particulièrement.

Il est issu d’une rubrique hebdomadaire de l’émission de « Grand Bien Vous Fasse », proposée chaque lundi par Baptiste BEAULIEU, médecin romancier et animateur du blog « Alors Voilà, Journal de soignées/soignantes réconciliées ». Dans cette chronique (de 3 minutes) , il passe l’hôpital au scanner, des urgences aux soins palliatifs et dépeint avec légèreté l’univers hospitalier.

Celle que je vous propose aujourd’hui, « Ce qu’en pensent les malades » a pour point de départ la dépression, mais s’il vous plait, ne vous arrêtez pas à cela, car plus globalement, elle décrit très justement les réactions des « proches » des malades, parfois blessantes, souvent maladroites et conclut en donnant quelques conseils très simples pour nous les aidants :

D’abord, on ne dit rien. On ÉCOUTE. Ensuite rappeler à la personne qu’elle n’est pas seule, qu’elle compte pour nous, qu’on est là quand elle veut, que si on est désolé devant sa souffrance, elle peut parler sans crainte de nous blesser, que ce n’est pas sa faute si elle a mal.
Et qu’on peut l’accompagner chez le médecin.
Ah oui, et les internautes que j’ai interrogés étaient à deux doigts de rédiger une pétition pour ça : arrêtez de sortir cette phrase horrible, stupide, insupportable, pour quiconque a déjà connu un grand, un gros, un terrible chagrin d’amour : « Mais oublie-la ! » ou « Arrête de penser à lui » ou pire encore « Un de perdu dix de retrouvés ». Ben non, un de perdu, un de perdu.
S’il vous plaît arrêtez. Vraiment.

10846248_10201924006740743_9189526882545412109_n

Pour retrouver l’intégralité de la chronique en podcast : Chronique « Alors Voilà » du 17 Septembre

Et pour connaitre le blog de Baptiste BEAULIEU : « Alors Voilà, Journal de soignées/soignantes réconciliées »

A bientôt, mes chers ami(e)s Aidant(e)s,

Et surtout si vous avez envie de partager des petites phrases entendues ou aussi que vous regrettez d’avoir dites (les moments de fatigue, et aussi d’exaspération, on en a tous…), n’hésitez pas à les partager dans un commentaire :

:

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s