HUMEURS

Tu es toujours là pour moi !

Le 1er mars, c’était la journée mondiale du compliment. Et ce n’est pas si souvent que l’on fait , ou que l’on reçoit des compliments . Créée en 2003 aux Pays Bas, cette journée a été voulue par ses initiateurs comme étant « la journée la plus positive dans le monde ».

L’être humain a besoin de reconnaissance

Le principe est simple : l‘être humain a besoin de reconnaissance, d’être mis en valeur pour se sentir bien. Alors à chacun son petit compliment envers son voisin, son (sa) collègue, un membre de sa famille, ou pourquoi pas au premier quidam rencontré au hasard d’une course ou dans la file d’attente d’un service public? En tout cas, ce qui est sûr, c’est que faire un compliment à un aidant fera lui fera un plaisir décuplé.

« Tu es toujours là pour moi ! »

Quand quelqu’un vous dit cela, il dit que vous êtes une personne sur qui il peut toujours compter. Vous êtes un véritable ami fiable. Quel merveilleux compliment !

.

« Nous sous-estimons souvent le pouvoir d’un contact, d’un sourire, d’un mot gentil, d’une oreille attentive, d’un compliment sincère ou d’une attention.
Ils ont tous le pouvoir de changer une vie. » Leo Buscaglia

Trop de gens passent leur vie à attendre la reconnaissance de ceux qu’ils aiment. Pour quelles raisons avons-nous tant de mal à complimenter nos proches ? L’excuse typique est « Ils le savent bien, ce n’est donc pas nécessaire de leur dire ». Mais même s’ils le savent, ils ont besoin de l’entendre de temps à autre. « Les compliments embellissement le quotidien. »

Mentionner à nos proches les sentiments que nous avons pour eux est un acte de générosité qui demande très peu d’effort, mais ces quelques mots auront probablement une grande valeur pour eux. Et ce conseil un brin naïf, prend encore plus d’ampleur et de valeur quand on est en situation d’aidant.

Dr Terry, nous livre quelques conseils pratiques sur la façon de faire des compliments à nos proches :

Être spontané :
Le meilleur compliment est souvent celui qui émane spontanément d’une pensée positive au sujet de notre proche. Pourquoi ? Parce que nous disons alors ce que nous pensons dans le moment présent. Et cette sincérité fait en sorte que notre proche ressent davantage notre sentiment positif à son égard. Si aucun compliment ne vous vient spontanément à l’esprit, alors utilisez les suggestions suivantes pour en trouver un.

  1. Reconnaître les efforts Si votre proche s’investit dans un travail, un projet, ou une cause, et que vous êtes fier de ses efforts, dîtes-le lui simplement.
  2. Complimenter les traits de caractère
    Ne limitez pas vos compliments à ce que la personne a réalisé ; mentionnez également les traits de caractère que votre proche possède tels que la persévérance, la bonté, la gentillesse, la loyauté, l’humour, la créativité, le courage, etc. Par exemple, « Il t’a fallu beaucoup de persévérance pour réussir tes études ».
  3. Choisir un sujet important 
    Afin de trouver ce qui est important pour votre proche, songez à ce dont il a parlé récemment. Quels sont les sujets dont il parle à répétition ? Utilisez ceci pour trouver un compliment important pour lui. Un compliment précis est plus apprécié, car il renforce le fait que nous sommes aimés en tant qu’individu unique.
  4. Éviter de complimenter des objets 
    Focalisez sur votre proche, non pas sur les choses qu’il possède ou qu’il porte. Par exemple, « Tu es superbe dans cette robe, elle te va très bien » est préférable à « Cette robe est belle ».
  5. Éviter les doubles sens :
    Assurez-vous que ce que vous dites n’est pas offensant à cause d’un double sens, comme par exemple : « Pour une grand-mère, vous paraissez jeune. »!!!
  6. Ne pas exagérer
    En dire trop annule le compliment en lui enlevant sa crédibilité. En particulier, évitez d’enchaîner plusieurs commentaires l’un après l’autre, car ceci dénote un manque évident de sincérité.
  7. Éviter les mauvais moments
    Certains commentaires, normalement anodins, deviennent inappropriés à cause de la situation. Donc, considérez le contexte avant de complimenter quelqu’un. Par exemple, complimenter les vêtements de quelqu’un qui vient de donner une conférence est une insulte indirecte, car cette personne s’attend à une évaluation de sa performance. Tout autre sujet peut être perçu comme un jugement négatif de son discours.
  8. Ne pas s’attendre à être récompensé
    Faire un compliment dans le but d’obtenir quelque chose est une forme de manipulation. Pour être intègre, un compliment doit être mentionné sans attendre quoi que ce soit en retour.
     

Écouter pour complimenter Écouter attentivement quelqu’un est une forme de compliment, car de cette manière notre interlocuteur comprend qu’il est important pour nous et que nous sommes intéressés par ce qu’il dit.


Un compliment pertinent peut toucher profondément votre proche et devenir pour lui une énergie positive. C’est une façon efficace d’illuminer la journée d’un être cher.  

Et toi quel est ton plus beau compliment reçu ? En dis-tu souvent aux gens que tu aimes ou que tu admires ? Si tu connais un aidant, surtout dis lui à quel point il est courageux.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s