RESEAU ASSOCIATIF, VU DANS LA PRESSE

Romain Duris, parrain de CerHom

A l’occasion de la sortie prochaine d’une série adaptée du roman culte « Vernon Subutex », Romain DURIS qui incarne le rôle titre,  a donné un interview au magazine Télérama. Il s’y livre sur ce qui a construit son parcours d’acteur et sur ses engagements.

Il y est aussi question de l’association CerHom dont il est le parrain.

Briser le tabou du cancer masculin

« Je suis le parrain de CerHom – la fin du mot “cancer”, le début du mot “homme”. Cette association s’attaque au tabou du cancer masculin, celui de la prostate ou des testicules. Les femmes ont su se mobiliser et s’organiser autour de la lutte contre le cancer du sein. On devrait prendre exemple sur elles, qui savent toujours mieux parler de tout que nous ! Ces cancers de l’homme atteignent la notion de virilité, on n’ose pas en parler. Cette association aide à la prévention et à une meilleure connaissance de la maladie. Elle rassure les gens ou les incite à aller consulter. A chaque fois qu’on en parle dans les médias, on sent bien que cela a un effet immédiat, que la parole se libère. Il n’y a rien de tapageur dans CerHom, c’est ce que j’apprécie. Ils agissent de manière concrète, directe, en restant proches des gens. »

Movember est une opération de sensibilisation aux cancers masculins, organisée par CerHom

RESEAU ASSOCIATIF

Le 15 février, c’est la journée internationale du cancer de l’enfant.

A l’occasion de la journée internationale du cancer de l’enfant, je vous présente  quelques associations luttant au quotidien pour faire reculer la maladie.

capture cancer

Le 15 février, c’est la journée internationale du cancer de l’enfant. Ce fléau touche, chaque année en France, 1 700 enfants de moins de 15 ans et 700 adolescents de 15 à 18 ans, d’après l’Institut Curie. C’est la première cause de décès par maladie chez les moins de 15 ans. Cette maladie touche essentiellement les tout petits, près de la moitié des cancers surviennent avant l’âge de 5 ans.

1 enfant sur 500 est susceptible de développer un cancer ou une tumeur cérébrale bénigne avant l’âge de 15 ans. Les cancers les plus fréquents sont les leucémies (29 %), les tumeurs du système nerveux central (24 %) et les lymphomes (11 %).

Guérir plus et guérir mieux

Lire la suite “Le 15 février, c’est la journée internationale du cancer de l’enfant.”