DICTIONNAIRE AMOUREUX DE L'AIDANT, SLOW LIFE

Dictionnaire amoureux de l’Aidant : S comme Slowlife

Un jour, la vie et ses cabosseries vous attrape, vous rattrape et vous devez ralentir 

Busy woman

J’ai longtemps couru, au propre comme au figuré ; et l’époque où je courais le plus, au boulot à l’heure du déjeuner, le dimanche dans des compétitions locales, était aussi celle où je m’affairais le plus dans la vie. Vous savez à la trentaine quand vous êtes au summum des responsabilités familiales et professionnelles : jeunes enfants à déposer le matin à l’école, diverses intendances domestiques à gérer, activités à assumer le mercredi et le week-end, tournée des médecins, coaching de la nounou, bref, je ne vous propose pas un dessin, mais un gros nuage de points ! A l’époque, il n’y avait pas de nom de pour cela. Maintenant, c’est clairement identifié et c’est la  « charge mentale ».

Lire la suite “Dictionnaire amoureux de l’Aidant : S comme Slowlife”
DICTIONNAIRE AMOUREUX DE L'AIDANT

Dictionnaire Amoureux de l’Aidant…N comme Nuit ou petit protocole de survie pour les nuits à l’hôpital.

Les articles de cette rubrique « Dictionnaire amoureux de l’aidant» sont plutôt des mini-articles, des posts, des brèves qui font référence à des épisodes vécus dans l’accompagnement de Maman tout au long de sa maladie ou encore à des réflexions qui me traversaient ou me traversent encore la tête .

Ils sont accompagnés des dessins de Tof Fey, et je l’en remercie chaleureusement.

dessin 2

N comme Nuit ou petit protocole de survie pour les nuits à l’hôpital.

A la fin du chemin, au bout du bout, la maladie s’est accélérée et après un épisode (prochainement sur vos écrans) HAD (Hospitalisation à Domicile), nous avons dû conduire maman à la clinique. Elle a rapidement été apaisée et prise en charge dans les meilleures conditions possibles**  et j’ai été amenée à passer plusieurs nuits auprès d’elle.

Cela fait partie des épisodes les plus énigmatiques de ce Lire la suite “Dictionnaire Amoureux de l’Aidant…N comme Nuit ou petit protocole de survie pour les nuits à l’hôpital.”